Au commencement, ils étaient neuf.

ACTUALITÉS

"Generation One", la nouvelle saga spinoff de Numéro Quatre de Pittacus Lore, sortira le 27 juin 2017 !
• HarperCollins va publier une nouvelle saga qui fera suite aux événements de "United as One", du point de vue de la Garde Humaine. Nouveaux héros, nouveau combat, nouveaux Héritages... Même auteur. "Generation One" sortira le 27 juin 2017 ! Pré-commandez-le dès maintenant sur HarperCollins.
• Notre event "L'Héritage de Huit" a débuté ! Les Gardanes sont sur le point de découvrir qu'une guerre a commencé. Il ne tient qu'à eux de la gagner !
• Retrouvez-nous maintenant sur Twitter !
"Le Destin de Dix" est enfin disponible dans toutes les librairies ! Réagissez sur Facebook, le forum ou sur notre site !
• Le premier site en français de Numéro Quatre a ouvert ! www.iamnumberfour.fr !
• Le forum change d'adresse. Connectez-vous dès maintenant sur http://forum.iamnumberfour.fr !
• Retrouvez-nous sur !
"United as One", l'ultime opus de la série, sortie le 28 juin 2016 aux éditions Harper Collins, aux USA

HUMAINS
L'être humain est complexe, paradoxal et imprévisible. Il se trouve souvent là où on ne l'attendait pas. Ses capacités restreintes n'en font pas un incapable car il value les émotions et les sentiments. Il aime acquérir les choses de ses propres mains et ressent toujours le besoin de prouver aux autres, ainsi qu'à lui-même ce dont il est capable, à tous les niveaux.
Quand bien même, de frustration, il tente d'assassiner sa propre planète et ainsi que ses frères, il n'en demeure pas moins un être particulièrement entier et unique.
GARDANES
A l'origine, les Gardanes sont des Lorics dotés de dons exceptionnels, d'Héritages, voués à défendre leur planète et leur population. Cependant, il y a à peine quelques jours, ils ont répandu l'essence de Lorien sur Terre afin de la défendre à son tour. L'entité unique a alors constitué, choisissant parmi des êtres humains du monde entier, la Garde Humaine.
De par leur coeur vaillant et pur, leur courage sans limite et leur volonté d'agir, ces nouveaux Gardanes développeront à leur tour des dons extraordinaires et l'avenir de leur propre planète dépend d'eux. À grands pouvoirs, importantes responsabilités.

Partagez | 
 

 EVENT - The Powers of Six

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
JE SUIS LE NARRATEUR
JE SUIS LE NARRATEUR
Date d'inscription : 27/11/2015
Messages : 60
Points : 65

avatar
LORIEN CHOSE YOU
Chapitre Premier


  The Powers of Six

UNIVERSITÉ DE CHICAGO
Hyde Park, Chicago, IL
à 443,61 miles des Chutes du Niagara
12 avril 2011
36h47 avant l'assaut


HARPER, ALBANE & WES

Wes est un homme entraîné, mais son parcours est plus délicat que les autres depuis les dernières secousses. Il lui faut se frayer un chemin à travers les décombres à l'intérieur de la bibliothèque. Etant seul, il est ralenti par le labyrinthe impitoyable. Seulement guidé par les voix, il lui faut du temps pour retrouver les autres.

A déambuler, majoritairement dans le noir au sens propre comme au figuré, Wes finit par rejoindre les autres en évitant de justesse un tir plasma qui noircit le mur à quelques centimètres de lui. Sans le savoir, Wes a trouvé une nouvelle issue, un peu grâce aux nouvelles secousses qui ont ouvert de nouveaux chemins sinueux.

Aussitôt dit, Albane saute sur l'occasion, aidée du clone de Leslie. Elle attire immédiatement les étudiants pour qu'ils se frayent un chemin dans la brèche, mais l'espace est si petit que cela leur prend du temps, en plus de devoir éviter les tirs plasma des Mogs.

#1 Tirs perdus ?
1 : Leslie
2 : Albane
3 : Jax
4 : Eric
5 : Harper
6 : Wes
7 : Le gothique
8 : Le clone de Leslie
9 : Un étudiant
10 : Personne

#2 + Dé #3 = Gravité des blessures 61/100

Harper, au centre du chaos, fixe le Mog qui vient de manquer de la tuer, la main sur la poitrine, à moitié en prise à la panique et à la montée d'adrénaline qui la gagne. Au sol, elle fixe un bâton étrange, plutôt long duquel émane une énergie puissante dont elle ignore le danger. Perdue dans ses calculs mentaux de probabilité, un autre Mog la vise alors qu'elle se penche pour ramasser l'arme que son instinct lui pousse à utiliser.

Jax, conscient du danger, s'interpose pour déguster le tir plasma à sa place, s'écroulant sur Harper. Il est gravement touché à la poitrine et a du mal à respirer, mais la blonde ne peut rien faire pour lui pour le moment.




ERIC & LESLIE

#4 : Chance de Leslie 3/10

Leslie a de la chance. Mais pas assez. Le Mog est bien plus fort que lui, s'ils sont tous les deux entraînés, les Gardanes restent en sous nombre. Les Gardanes sont toujours en sous-nombre. Eric est de l'autre côté à se démener avec ses propres emmerdes, le gothique est prisonnier de sa propre peur et cherche à fuir avec les étudiants vers Albane et Wes, attirant de ce fait des Mogs avec lui.

Une main agrippe le crâne de Leslie et l'envoie valser contre le mur le plus proche. Mais alors qu'il se relève, à moitié sonné et qu'il se retourne pour faire face au Mog - c'est un vrai bonhomme, virilétou - celui-ci hésite à tirer. Un autre aussi hésite face à Eric.

Les deux Gardanes ont les yeux bizarres et leur vue se trouble, ils perdent pieds. Leurs iris prennent une teinte bleue électrique et brillante qui n'engage rien de bon. Perdant tout contrôle sur leur corps, les Gardane s'évanouissent, purement et simplement et les Mogs les regardent tous tomber comme des mouches.




ALBANE, WES & LE CLONE DE LESLIE

Les Mogs sont bien trop occupés avec les Gardanes pour faire attention à Albane et Wes. De toutes façons, ils se moquent pleinement des humains. Ce qu'ils veulent, ce sont les Gardanes. Et vivants, de préférence. C'est une chose à peu près rassurante.

Le clone de Leslie s'évanouit soudainement. Il ne disparaît pas, pour autant, mais il s'écroule sur Albane comme une poupée de chiffon. Néanmoins, Eric avait eu raison de poser la question car, alors que le Gothique a les yeux qui virent au bleu électrique, comme Eric et Leslie qui semblent pris d'une transe catatonique, il n'est pas le seul parmi les étudiants. Il y en a un autre, une jeune fille, sans signe particulier distinctif. Et au bout de quelques secondes d'immobilisme... Ils s'effondrent tous les deux également.

Vintaro fait rapidement le calcul et hurle à la cantonade. Seuls les Gardanes ont été touchés par cet effet de statue. Même s'il parle en Mog, ce n'est pas bien compliqué de deviner.

"CAPTUREZ TOUS LES GARDANES !"

Trois Mogs débarquent à fond de balle vers Wes et Albane.




ERIC & LESLIE

A peine touchent-ils le sol que Leslie et Eric se retrouvent dans une immense pièce vide. Ils se voient mais tout est noir autour d'eux. Et ils ne sont pas seuls. A quelques mètres de là, entre deux ou trois inconnus, ils repèrent le gothique, aussi perdu qu'eux.

Tout autour d'eux, on parle des dizaines de langues étrangères et il n'y a pas moins paumé qu'eux deux. Eric, les mains levées, regarde prudemment alentour et cherche à comprendre. Les yeux ronds - haha - il ne sait pas trop comment réagir ni ce qu'il doit interpréter. Pour une fois, pas une vanne ne lui vient, il est parfaitement conscient que tout ça n'a rien de naturel. Jusqu'à ce qu'il la voit. Elle est petite, les cheveux noirs mal attachés dans une tunique fushia sur un petit pantalon noir. Elle pleure, immobile au milieu de tous ces inconnus.

"MIKO !"

Eric s'élance, bousculant les inconnus sans scrupule, pour retrouver sa soeur et la soulever dans ses bras. Elle s'accroche à son cou comme jamais et il tourne les yeux vers Leslie, horrifié. Les autres personnes ont entre 15 et 18 ans, mais il y a quelques enfants entre 5 et 10 ans, dont la soeur d'Eric. Ils ne sont pas non plus très nombreux à avoir la vingtaine. Les aînés essayent alors de faire régner l'ordre.

"Mec, tu saignes."

Eric montre l'arcade de Leslie sans lâcher sa soeur qui s'est réfugiée dans son cou.




HARPER

A quelques mètres de là, Harper se relève lentement, mal assurée, le bâton dans les mains. Elle déglutit et regarde alentour. Ils sont tous entourés de Mogs. Leslie est inconscient, elle ne voit pas Eric, Albane et Wes sont également en difficulté et Jax est blessé à ses côtés. Il y a une force qui émane du bâton et qui se répand dans ses mains, puis ses bras et Harper se sent comme la force de 10 hommes. Une part de fierté lui donne des ailes. Leslie ne la pensait pas capable de se battre... Et pourtant. Alors que Harper prend de l'assurance, elle resserre ses mains autour du bâton et inspire profondément en fixant un Mog, bien curieux, qui se demande si c'est du lard ou du cochon. Malgré tout, ça le fait rire... Une humaine face à un Mog ?


NOTES MJ


INFO ; Théoriquement, à partir de cet instant, le groupe devrait être scindé en deux. Compte tenu du peu de nombre de joueurs et du tour minimum requis avant de réunir tous les personnages, tout se fera dans le même.

"IF DEATH HAS NO COST, THEN LIFE HAS NO WORTH"



"All the nerdy alien books I'd read,
that I'd so badly wanted to be true...
Suddenly, they were."


- Sam Goode
The Fall of Five
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE MJ
JE SUIS LE MJ
Date d'inscription : 26/11/2015
Messages : 136
Points : 82

avatar
Le membre 'Sam Goode' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 10' :


--------------------------------

#2 'Dé de 10' :


--------------------------------

#3 'Dé de 10' :


--------------------------------

#4 'Dé de 10' :


« This is war, and people are going to die. Friends are going to die.
I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens.
»
– Six (The Fate of Ten)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/ http://iamnumberfour.jdrforum.com/
JE SUIS NUMERO CINQ
JE SUIS NUMERO CINQ

Avatar : Aaron Taylor-Johnson

Date d'inscription : 05/12/2015
Messages : 509
Points : 476


Personnage
Age: 21 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
The power of six.
Feat. Eric Xian, Harper Tonkin, Albane Delaunay


Je repartais à la charge. Enfin c'était mon plan. Plan à court terme. Je gardais Harper dans un coin de mon regard et retournais taper du Mog. Je fonçais face à l'un d'eux mais un revers ébréchait ma charge. Il en profitait pour saisir mon crâne et m'envoyer visiter un mur. Retombant lourdement au sol je ne perdais pas une seconde pour me remettre sur pieds, j'en avais vu d'autres. Mais ce que je voyais là, ce que je voyais maintenant. Ça n'avait rien à voir.

La bibliothèque avait disparu, les Mogs aussi, les otages. Je me retrouvais dans une pièce sombre, une salle sombre. Autour de moi des dizaines de personnes, des centaines même. Le vide m'entourait et je posais d'abord mon regard sur Eric. Il était là aussi. Je faisais quelques pas vers lui avant de voir du coin de l’œil le gothique, le preneur d'otage. Rien de tout ça n'était possible. Rien ne pouvait être réel. Je devais être inconscient et rêver. - « MIKO ! » - Eric filait jusqu'à une petite fille et je le suivais en marchant.

Je ne connaissais pas cette petite mais je supposais instinctivement que c'était de la famille. Sa sœur peut être. Mon regard balayais la salle, enfin ce que j’appelais une salle mais dont je ne voyais aucune limite. Les gens autour de nous ne comprenaient pas plus que nous et certains commençaient déjà à paniquer. - « Mec, tu saignes. » - Je passais deux doigts sur la plaie et voyais le sang. Je n'avais même pas senti la douleur. - C'est rien.

Je voyais des jeunes, des adolescents, des enfants. Rares étaient ceux qui semblaient avoir notre âge et je ne comprenais pas. Je ne pouvais pas ne pas me douter que c'était lié à ces pouvoirs. Peut être qu'ils étaient comme nous? Mais alors pourquoi être rassemblé ici? Et surtout comment y avions nous été envoyés? Moi je pouvais me dédoubler, qui avait le pouvoir de faire ça? Ou alors j'étais bel et bien inconscient. - Qu'est-ce qui se passe ici... - Je voulais me rapprocher, avoir une meilleure vue.. mais me rapprocher de quoi?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/t32-leslie-n-caldwell-gardane http://iamnumberfour.jdrforum.com/t25-leslie-n-caldwell-gardane
JE SUIS NUMERO UN
JE SUIS NUMERO UN
Avatar : aaron paul

Date d'inscription : 10/03/2016
Messages : 114
Points : 302


Personnage
Age: 26 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
the power of six
Feat. les autres sauveurs


« Jeeeeeeez », s’exclame Wes alors qu’il est reçu par un TGNI – tir gluant non identifié – qui vient couvrir de noir le mur derrière lui. Après avoir galéré pour se frayer un chemin jusqu’aux voix, l’Américain ne pensait pas se faire recevoir de la sorte, de les voir eux, et d’arriver au centre d’un champ de bataille. Faut dire qu’il a seulement entendu parler d’une prise d’otage, pas de « WHITE GUYS aux armes chelous » VS « le gentil alien et son copain le chinetoque », avec des étudiants pour témoins. Il tente d’analyser la situation pour tenir Leigh informé du bordel ambiant ; il ne sait pas où commencer. Ca n’a pas de sens, ça part dans tous les sens ; tout autant le merdier que ce qu’il se passe à l’extérieur, limite un peu plus.

Un. Deux. Trois. Trois Mogs se dirigent dans sa direction, dans leur direction : celle de Wes, d’Albane et des étudiants cherchant à prendre couvert. Lorsque la rousse l’a vu débarquer, elle a dépêché dare-dare son groupe de survivants qui passent bien que mal – et plutôt lentement – à travers la brèche. Albane : l’américain se demande ce qu’elle fout là. De mémoire, il lui a demandé de rester en dehors des décombres. A ce rythme-là, elle va vraiment y rester.

« On s’dépêche làààà », lâche-t-il en serrant les dents, évacuant une personne de plus, l’envoyant dans l’obscurité qui l’a conduit ici. Et s’il a été plus d’une fois sur le terrain, des situations comme celles-ci, il n’en a encore jamais rencontré. En principe, lorsqu’il agit, c’est avec une équipe et un plan. Là, il a un talkie-walkie et un capharnaüm sans nom… et peut-être Albane et l’autre blonde pour équipe.

Un. Deux. Trois. Les Mogs se ramènent toujours pleine balle alors que Leslie 1.0 et 2.0 et d’autres personnes, Eric compris, ont préféré se la jouer disco et s’effondrer sur le sol. Et ça, c’était sans compter l’autre blonde, la copine de Jax, qui a l’art de décider à faire face à une autre monstruosité toute seule. Toute seule - la conne. Il aimerait bien l’aider mais avec les trois Mogs qui se prennent pour des boulets de canon, il n’en a pas trop l’occasion. Eux d’abord. Elle ensuite. Accroché à sa taille, il récupère Dory, son flingue de fonction et la dirige vers le premier dégénéré qui se dresse devant lui, devant eux.

« Allez chérie ». S’ils ne ralentissement pas, c’est clair, il redécore la salle de leurs cervelles … tout comme ils ont failli l’avoir avec cet TGNI. Il n’ose pas les quitter des yeux et changer de cible ; il sait cependant qu’Albane est resté près de lui. « Met l’autre inconscient à couvert. Et trouve de quoi te défendre, » lui demande/ordonne-t-il en parlant de Leslie 2.0 qui se trouve à terre. Sauf que tant qu’à faire, il préférerait qu’elle trouve de quoi descendre les Mogs que de se défendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.iamnumberfour.fr/t100-wes-t-fergusson-humain http://forum.iamnumberfour.fr/t99-wes-t-fergusson-humain
OF ROOTS AND WINGS
OF ROOTS AND WINGS

Avatar : Aaron Yoo

Date d'inscription : 18/01/2016
Messages : 256
Points : 175

Multi-comptes : Harper Tonkin

Personnage
Age: 21 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
The Power of Six.
Feat. Leslie


Il n'y a rien ici, que dalle, nada, zip ! A part une foulitude de jeunes plus paumés qu'un moustique dans un freezer. Quoiqu'il se passe, j'en sais pas plus que Leslie.

"Miko, où est ton frère ?"

Vu l'heure, ils étaient censés être à la maison. Et si tous les jeunes de Chicago étaient réunis ici ? Où est mon frère, alors ? Pourquoi est-il séparé de ma soeur ? J'ai autant de questions que je n'ai pas envie de jouer au con, pour une fois.

"Il est au foot. Je faisais mes exercices à la maison quand j'ai été très fatiguée d'un coup ! Alice m'a appelée pour que je vienne prendre mon goûter, mais j'ai eu la flemme."
"Alice, c'est ma babysitter." Pour info... "Miko, tu n'as rien ressenti de bizarre ces derniers temps ? Tu n'as pas eu l'impression de faire des choses qui... Sortent de l'ordinaire ?"

Elle secoue la tête et me serre à nouveau dans ses bras, se réfugiant dans mon cou en regardant Leslie d'un oeil prudent. Au moins, pour une fois, elle ne me hurle pas dessus, elle ne joue pas les rebelles et elle est même... Attendrissante, mignonne, adorable, bref, tout ce que j'attends d'une petite soeur.

"C'est rien, ça va aller. Je suis là, maintenant."

Je relève les yeux sur Leslie en réhaussant Miko dans mes bras. Je reprends en baissant d'un ton.

"Il m'est arrivé un truc chelou tout à l'heure... Ce type..." Dis-je en désignant le gothique d'un doigt un peu plus loin qui regarde partout autour de lui. "Il tenait une fille par sa télékinésie et j'ai pas couru vers elle pour la récupérer quand ton clone lui a fait lâcher prise... Il m'a fallu une fraction de seconde pour arriver à elle. J'ai littéralement volé à travers la pièce."



So fearless. I wonder what you're really afraid of.
Not bullet, or blood, or broken bones...
No, you get off of all this, don't you?
Cheating death... Or not.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.iamnumberfour.fr/t70-eric-xian-gardane http://forum.iamnumberfour.fr/t69-eric-xian-gardane
JE SUIS NUMERO CINQ
JE SUIS NUMERO CINQ

Avatar : Aaron Taylor-Johnson

Date d'inscription : 05/12/2015
Messages : 509
Points : 476


Personnage
Age: 21 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
The power of six.
Feat. Eric Xian, Harper Tonkin, Albane Delaunay


Ce que racontait la petite ne faisait aucun sens pour moi parce que je ne comprenais pas nous étions arrivé là en premier lieu. Je me souvenais moi aussi d'une fatigue intense... Était-ça? Mais et pendant que nous étions là? Que devenaient les Mogs? Mon regard était alerte, inquiet. Ils pouvaient nous éliminer à tout moment et nous étions coincés ici. C'était où ici d'abord?

Lorsqu'Eric baissait le ton je tendais l'oreille. Faut dire qu'avec les gens qui parlaient autour, fallait s'entendre. - T'as vo.. Quoi? - Je croisais les bras. - T'as peut être juste sauté très loin en t'aidant de télékinésie non? T'es sûr de toi? - Après ce qu'on avait déjà découvert, j'avais encore du mal à admettre certaines choses. Voler? Sérieusement? Je détournais légèrement le regard et le répétais pour moi-même. - Voler...

C'était pas comme si on pouvait déjà bouger les choses par notre esprit, et moi je pouvais même me dédoubler. Je revenais à lui. - Laisse le temps que l'information soit acceptée, je serais jaloux dans cinq minutes. - Je tournais la tête en entendant une gamine pleurer. Plus ça allait et plus j'avais l'impression que le nombre d'effectif grandissait. Ou alors je ne les avais pas vu? - Une idée d'où on est?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/t32-leslie-n-caldwell-gardane http://iamnumberfour.jdrforum.com/t25-leslie-n-caldwell-gardane
JE SUIS NUMERO UN
JE SUIS NUMERO UN
Avatar : Sophie Turner

Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 153
Points : 208

avatar
L’arrivée de Wes dans la bibliothèque m’avait surprise, autant dire ce qui est, mais elle se révéla une aubaine aussi pour nous. En débarquant trouvant une nouvelle issue, il nous offrait la possibilité de faire sortir les otages. Ni une ni deux, je me précipitai pour donner l’exemple, mais restai à l’intérieur de la pièce, m’assurant que les étudiants prenaient la porte les uns après les autres.

Un peu plus loin, mes complices se battaient contre les Affreux. Je n’osais pas les regarder cependant, de crainte de voir que c’étaient les Affreux qui gagnaient. En attendant, si tel était le cas, avec Leslie n°2 et Wes, nous aurions au moins pu évacuer un certain nombre d’étudiants. C’était déjà ça.

- Allez, dépêchez-vous !

Facile à dire alors que l’issue était étroite. Le flot d’étudiant se trouvait ralenti, comme dans le goulot d’un entonnoir, mais nous ne pouvions pas faire autrement. Et comme si cela ne suffisait pas, il fallait régulièrement qu’ils se baissent, qu’ils fassent un pas de côté, pour éviter les éventuels tirs qui venaient dans notre direction. Je ne savais pas du tout de quel genre de projectiles il s’agissait, cela ne ressemblait pas à des balles classiques. Mais sincèrement, c’était le cadet de mes soucis pour le moment.

- Plus vite plus vite !

Ma voix était empreinte d’urgence et mon accent français en ressortait d’autant plus. Comme s’ils pouvaient aller plus vite. A essayer de passer la porte à quatre en même temps, ils se bloquaient les uns les autres plus qu’autre chose. Ils ne faisaient jamais d’exercice d’évacuation dans cette université, c’était dingue !

Et puis, tout à coup, les combats s’interrompirent. Il me fallut quelques secondes pour comprendre pourquoi.

- Eric !

Il venait de s’écrouler au sol. J’eus tout juste le temps de me rendre compte que c’était également le cas de Leslie n°1. Mais Leslie n°2 s’écroulait déjà sur moi, me faisant perdre l’équilibre.

- Leslie ?

Je me dégageai de sous lui et le tournai vers moi pour voir son visage. Il se laissait faire comme une poupée de chiffon. Il était inconscient. Je pris son visage entre mes mains et scrutai son visage.

- Leslie, réveillez-vous, je vous en prie ! Allez, s’il vous plait ! Bon sang, c’est pas le moment !

Le chef des Affreux hurla quelque chose et trois d’entre eux se précipitèrent dans notre direction. Toujours à genoux sur le sol, la tête de Leslie posée en travers de mes cuisses, je relevai les yeux sur Wes et pâlis à vue d’œil (si c’était possible). Le policier avait sorti son arme et se tenait prêt à faire feu sur les Affreux. Son ordre me força à me bouger. Mettre Leslie à couvert ? Mais je n’étais même pas sûre d’avoir la force de le bouger ! Je me remis cependant sur mes pieds, attrapai l’homme sous les bras et m’efforçai de le tirer pour le mettre à l’abri.

Bon, maintenant, deuxième partie de l’ordre. Trouver quelque chose pour me défendre. D’accord, mais quoi ? Mon regard glissa sur le sol, à la recherche de quelque chose. Et si l’un des Affreux avait laissé tomber son arme et que je pouvais m’en emparer ? Ca ne devait pas être si différent qu’un fusil normal, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE NARRATEUR
JE SUIS LE NARRATEUR
Date d'inscription : 27/11/2015
Messages : 60
Points : 65

avatar
LORIEN CHOSE YOU
Chapitre Premier


  The Powers of Six

UNIVERSITÉ DE CHICAGO
Hyde Park, Chicago, IL
à 443,61 miles des Chutes du Niagara
12 avril 2011
36h47 avant l'assaut


ERIC & LESLIE

Eric n'a pas le temps de répondre à Leslie. Alors que je m'installe devant, à côté d'une autre fille, les Gardanes apparaissent autour d'une table, à quelques mètres du trio. Dans la foule, il y a Camille, perdue, incapable de retrouver les autres. Pour Eric, être face au tristement célèbre John Smith dont il possède le même pouvoir, ça lui coupe totalement le sifflet.

#1 : Gardane, dis-moi qui est le plus malin...
Pair : Leslie
Impair : Eric

Alors que Setrakus Ra se libère de son entrave visuelle, il promène son regard à travers toute la Garde Humaine. Ses yeux se figent dans ceux de Leslie et un sourire sadique se dessine sur ses lèvres. Il en a repéré quelques uns pendant les deux secondes de son balayage, mais celui-ci sort du lot.

Quant aux révélations qui leur sont faites... Ne tiendra qu'à eux de les partager ou non.




ALBANE, WES & LE CLONE DE LESLIE

#2 : Wes ÉCHEC SUCCÈS

Wes ne touche que l'épaule et le Mog ne se désintègre pas, c'est tout juste s'il est ralentit. Mais en bon flic, il sait se battre. Il va devoir faire plus que ça s'il veut venir à bout de ces macaques et protéger les trois Gardanes effondrés dans son dos. Au moins, le Mog ne s'intéresse pas à lui. Il pourrait le tuer, mais il se contente de le repousser d'une main sur l'épaule pour le dégager de sa route. Ces bestiaux sont shootés à l'adrénaline. Ils sont peut-être jetables, mais ils n'ont justement rien à perdre, alors ils foncent.

#3 : Albane SUCCÈS ÉCHEC

Albane a un peu plus de chance. L'un des Mogs qui s'est désintégré non loin d'elle, grâce à Leslie, a laissé tomber son arme. Elle peut la récupérer, seulement... Elle ignore totalement comment s'en servir. Elle peut bien donner des grands coups de latte à ces faces de lune, mais faudrait-il encore qu'il lui pousse des ailes. Dans le stress, Albane peut encore se recroqueviller sur elle-même et pleurer.




HARPER

#4 : Harper SUCCÈS ÉCHEC

La dernière et pas des moindres Harper a récupéré une arme dont elle ne soupçonne pas encore le pouvoir. Comme Albane, elle ne bénéficie d'autant entraînement et se promet, si elle sort d'ici vivante, d'en demander à Leslie. Dans une autre vie, Harper a été cheerleader et elle fait tourner le bâton entre ses mains comme une pro. Derrière elle, il y a Jax... et Leslie. Ca fait beaucoup pour une seule femme remplie de doutes. Elle est l'obstacle entre le Mog et sa proie.

En tournoyant, le bâton rougeoie jusqu'à commencer à s'enflammer, ce qui rend l'alien plus qu'hésitant. Mais con comme c'est, ces machins-là, ça ne cherche pas trop la réflexion. Si Harper est dans le chemin, tant pis pour elle. Elle est debout, ce n'est donc pas une Gardane, il n'a donc rien à craindre d'elle.

Harper n'a qu'une seconde pour réagir alors que le Mog relève son arme face à elle. Elle se plaque au sol pour éviter le tir plasma.



NOTES MJ


INFO ; Théoriquement, à cet instant, le groupe devrait être scindé en deux. Compte tenu du peu de nombre de joueurs et du tour minimum requis avant de réunir tous les personnages, tout se fera dans le même.

"IF DEATH HAS NO COST, THEN LIFE HAS NO WORTH"



"All the nerdy alien books I'd read,
that I'd so badly wanted to be true...
Suddenly, they were."


- Sam Goode
The Fall of Five
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE MJ
JE SUIS LE MJ
Date d'inscription : 26/11/2015
Messages : 136
Points : 82

avatar
Le membre 'Sam Goode' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 10' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou Double' :


--------------------------------

#3 'Quitte ou Double' :


--------------------------------

#4 'Quitte ou Double' :


« This is war, and people are going to die. Friends are going to die.
I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens.
»
– Six (The Fate of Ten)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/ http://iamnumberfour.jdrforum.com/
JE SUIS NUMERO UN
JE SUIS NUMERO UN
Avatar : Sophie Turner

Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 153
Points : 208

avatar
Là sur le sol ? Qu'est-ce que c'était ? Ca ressemblait à une de ces armes que les Affreux avaient. Elle était juste là, je n'avais que quelques pas à faire pour l'atteindre. Il fallait que je la prenne. Mon regard passa sur Wes, dont les balles ne suffisaient manifestement pas à arrêter les Affreux. Il passa sur Harper qui jouait les majorettes avec un bâton qu'elle avait dû ramasser par terre. Il passa sur Leslie n°2 qui était à l'abri, juste à côté de moi. Et puis sur les corps inertes d'Eric et de Leslie n°1 et celui de Jax.

Allez Albane, vas-y, tu peux le faire ! Je ne me définissais pas comme une fille hyper courageuse. En fait, même  si j'aurais juré le contraire si on m'avait posé la question, je me disais que face à une telle situation, je serais de de ceux qui se planquent et qui ne bougent plus en espérant qu'on oublie qu'ils étaient là. Mais ce ne fut pas ce que je fis. Voir Wes et Harper qui continuaient à se battre, voir Eric, Leslie et Jax qui ne pouvaient plus se défendre, quelque part, ça me donnait des elles.

Rapidement, tout en faisant attention à ce qu'il se passait autour de moi, je fis les quelques pas qui me séparaient de l'arme et m'en emparai. Ok, super, j'avais quelque chose pour me défendre. Quelque chose pour attaquer, même ! Wes allait être content, non ? Sauf que... je ne savais pas comment ça fonctionnait. Instinctivement, mon doigt vint chercher la gâchette, comme sur les armes "normales". Je ne dirais pas que j'en avais déjà eu une dans les mains, hein. Mais je n'étais pas idiote, j'allais au cinéma...

- Oh non...


Allez, pourquoi ça ne fonctionnait pas ! C'était pas vrai ! Levant les yeux, je vis un Affreux dégager Wes de son chemin et continuer vers les "inconscients" qui se trouvaient derrière lui. Il fallait que je fasse quelque chose, vite ! Je tournai l'arme entre mes mains fébrilement, l'examinant sous toutes les coutures. Il devait bien y avoir un déclencheur quelque part. Une sorte de gâchette, ou un bouton. Ou est-ce qu'il était, bon sang ?

Un rougeoiement dans mon champs de vision attira mon regard. Pendant quelques secondes, je crus que j'avais réussi à activer l'arme. Mais non, c'était juste Harper qui, je ne sais comment, avait embrasé chaque extrémité de son arme de fortune. Ca n'était pas idiot. Si seulement j'avais un bâton et des allumettes moi aussi, au lieu de ce truc qui ne servait à rien.

Allez, comment ça marche ce truc ?

L'Affreux s'approchait encore des "inconscients". Il fallait faire quelque chose, maintenant.

- Hey !

Mais pourquoi j'avais fait ça ? J'avais attiré son attention. Et s'il s'en prenait à moi maintenant ? Je pointai alors l'arme dans sa direction, comme si j'étais prête à lui tirer dessus. Peut-être que pour l'activer, il lui fallait une cible ? En attendant, je pouvais peut-être le faire douter un peu ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS NUMERO CINQ
JE SUIS NUMERO CINQ

Avatar : Aaron Taylor-Johnson

Date d'inscription : 05/12/2015
Messages : 509
Points : 476


Personnage
Age: 21 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
The power of six.
Feat. Eric Xian, Harper Tonkin, Albane Delaunay


Les sons s'atténuaient pour qu'une petite assemblée fasse son entrée. Au centre de la pièce une table, des gens, un visage connu. Un visage que j'avais vu des dizaines de fois sur les écrans de Harper. John Smith. Eric ne disait plus rien, son regard rivé sur le blond. Moi je fronçais les sourcils. Il y avait ici un type attaché et bâillonné, les yeux bandés. Je restais impressionné, ne soyons pas ingrats ni menteurs, mais reconnaissais rapidement le danger.. danger qui s'estompa au profit d'une explication plus que bienvenue.

Lorsque John avait pris la parole je m'étais figé, écoutant son histoire en buvant presque ses paroles, avide d'information et d'explication. C'était encore trop tôt pour simplement tout accepter, mais je comprenais mieux certaines choses, à commencer par ces pouvoirs. Leur origine. Tout se passait bien jusqu'à ce que Setrakus Ra ne puisse voir, sa cicatrice violacée dégoûtante dans le cou, et ne vienne poser son regard sur moi. J'avais eu un mouvement de recul, incapable de décrocher mon regard du sien, une forme étrange d'angoisse me prenant. Était-il réellement là? Ou n'était ce qu'un rêve? Pitié que ce soit un rêve.

Je ne savais pas quoi penser de tout ça. Je ne savais pas quoi croire ni quoi accepter. Tout ce que je savais avec certitude c'est que si tout ça n'était pas "réel" alors nous étions toujours aux prises avec les types en noir dans l'université. Et nous étions en danger.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/t32-leslie-n-caldwell-gardane http://iamnumberfour.jdrforum.com/t25-leslie-n-caldwell-gardane
JE SUIS LE NARRATEUR
JE SUIS LE NARRATEUR
Date d'inscription : 27/11/2015
Messages : 60
Points : 65

avatar
LORIEN CHOSE YOU
Chapitre Premier


  The Powers of Six

UNIVERSITÉ DE CHICAGO
Hyde Park, Chicago, IL
à 443,61 miles des Chutes du Niagara
12 avril 2011
36h43 avant l'assaut


ALBANE, WES

#1 : Tactique de diversion SUCCÈS

Albane arrive à dissuader le Mog grâce à un regard appuyé et déterminé, même s'il est mal assuré. Aussi, la face de craie hésite deux secondes de trop.

#2 : Illumination SUCCÈS ÉCHEC

Alors qu'elle voit l'arme que tient son adversaire, Albane comprend quelque chose. Elles espère sûrement que ce sera suffisant. Elle imite la posture, la position des doigts... et tire. Si le Mog hésitait, pas elle. Néanmoins, elle ne le tue pas. Au moins, elle est armée, elle peut à nouveau tirer sur le Mog... Ou sur toute l'assistance.

A ses pieds, le clone de Leslie explose en une nuée de particules bleu électrique qui s'évaporent ensuite dans l'air. S'il y avait d'autres clones, ils disparaissent de la même manière. Les deux évanouis se réveillent difficilement, une main sur la tête. Du renfort pour Albane et Wes, ou juste des âmes apeurées ? Le gothique, semble se laisser emprisonner dans la panique, mais la fille, elle, malgré sa petite taille et son corps peu athlétique, semble bien décidée à en découdre, une expression de rage et de colère, mêlée d'un désir de vengeance se lit sur son visage. Laissez-lui juste le temps de se trouver une arme...





ERIC & LESLIE

Eric et Leslie se réveillent un peu brutalement, comme sortis d'un mauvais rêve. Pour eux, il a dû s'écouler près d'une heure, peut-être un peu moins... Mais en réalité, il ne se sont passées que quelques secondes. Une minute tout au plus. C'est suffisant pour avoir été mis en danger.

#3 : Badass unchained 1 (Eric) 6

Eric est rapide à réagir. A peine ouvre-t-il les yeux qu'il comprend ce qui arrive. C'est un peu sa force et c'est surtout un dur à cuire. Alors qu'un Mog le soulève pour le capturer, Eric plaque sa main sur son visage pour lui brûler d'une forte lumière brûlante. Il atterrit à nouveau au sol, son dos écorché par les débris. Etourdi, le Mog essaye de le reprendre, mais Eric s'envole... Pour s'écraser contre le plafond - quand on contrôle pas, on essaye pas. A moitié sonné, il chute dans le sens inverse et évite la chute fatale à quelques centimètres du sol, comme s'il lévitait. Il ouvre alors les bras et les mains pour lancer deux petites boules de feu sur l'assistance. S'il est loin de faire autant de dégâts qu'il l'aurait souhaité, six Mogs s'évaporent sous son Héritage.

#4 : Badass unchained 2 (Leslie) 1

Leslie a moins de chance. Un Mog l'a soulevé sur son épaule pour l'embarquer. C'est qu'il commence à fatiguer, Leslie et il ne se nourrit pas de rage et de colère comme Eric. Son carburant réside ailleurs. Dans la loyauté et les valeurs. Il contrôle bien moins facilement ses pouvoirs, moins vite aussi et a toujours besoin de plus d'entraînement. Néanmoins, c'est un combattant hors pair, avec une excellente aptitude au corps à corps. Aidé de sa télékinésie, Leslie arrive à se défaire de son assaillant et lui file trois ou quatre claques avant de réussir à lui chourer son arme et de la retourner contre lui. La poussière de Mog lui explose au visage.




HARPER

Harper se retrouve toute seule de son côté, inconsciente de ce qui se passe autour d'elle. Elle doit protéger Jax - et elle, par extension.

#5 : Badass Unleashed (Harper) SUCCÈS ÉCHEC

Le bâton entre ses mains semble lui répondre tout particulièrement alors qu'elle le fait tourner autour de ses doigts. Ca sert d'avoir été Cheerleader du temps où son chéri était capitaine de l'équipe de football ! Alors qu'elle soulève le javelot rougeoyant de fines flammes, le Mog lève son son arme.

On pense souvent que les incubés sont des abrutis finis, non doués d'âme ni de valeurs... Sans vie, ils ne sont que des corps, un amas de chair à canon. Pourtant, ce n'est pas le cas. Sans père ni mère, il ne leur reste que la dévotion à un certain Chef Bien-Aimé. Et pour ça, ils sont prêts à tout. Certains sont même dotés d'une certaine intelligence...

"Petite fille, tu te trompes d'ennemi."
"Mon papa m'a interdit de parler aux inconnus... Alors les écouter, tu penses bien."

Harper lance le bâton au même moment où le Mog appuie sur sa détente. Le javelot perfore l'armure de l'adversaire et celui-ci s'évapore, les yeux rivés par-dessus l'épaule de Harper. Cette dernière plaque sa main sur sa poitrine pour sentir son coeur battre la chamade à tel point qu'elle a l'impression qu'il va exploser. L'adrénaline est à son comble. Elle récupère son bâton et vérifie qu'elle n'a rien. Aucune blessure, aucune brûlure. Pourtant, elle aurait juré que le Mog avait tiré.

Les yeux ronds, elle redresse la tête et se retourne pour voir Jax, étendu au sol. Sans vie.

NOTES MJ


INFO ; Théoriquement, à cet instant, le groupe devrait être scindé en deux. Compte tenu du peu de nombre de joueurs et du tour minimum requis avant de réunir tous les personnages, tout se fera dans le même.

"IF DEATH HAS NO COST, THEN LIFE HAS NO WORTH"



"All the nerdy alien books I'd read,
that I'd so badly wanted to be true...
Suddenly, they were."


- Sam Goode
The Fall of Five
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE MJ
JE SUIS LE MJ
Date d'inscription : 26/11/2015
Messages : 136
Points : 82

avatar
Le membre 'Sam Goode' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Quitte ou Double' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou Double' :


--------------------------------

#3 'Dé de 10' :


--------------------------------

#4 'Dé de 10' :


--------------------------------

#5 'Quitte ou Double' :


« This is war, and people are going to die. Friends are going to die.
I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens.
»
– Six (The Fate of Ten)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/ http://iamnumberfour.jdrforum.com/
JE SUIS NUMERO CINQ
JE SUIS NUMERO CINQ

Avatar : Aaron Taylor-Johnson

Date d'inscription : 05/12/2015
Messages : 509
Points : 476


Personnage
Age: 21 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
The power of six.
Feat. Eric Xian, Harper Tonkin, Albane Delaunay


Lorsque je reprenais connaissance, difficilement d'ailleurs, je voyais le monde d'en haut, une pression désagréable sur l'estomac. J'étais juché sur l'épaule d'un de ces types, soulevé pendant mon.. absence? Mon coude venait frapper sa nuque et ma télékinésie son ventre, le repoussant en avant. Je roulais au sol dans une réception maladroite et me relevais. Le Mog était tombé sur le dos mais se relevait aussi. Face à face? Non, je ne lui laisserais pas le temps.

Je bondissais avec aisance, mes mains venant agripper son manteau alors que mes jambes passaient sous son bras. Emporté par mon propre points je me retrouvais dans son dos et mes bras, rapides, s'agrippaient à ses épaules pour mieux me faire revenir en haut de son dos en pivotant sur moi-même. Mes jambes passaient devant sa tête et je tournais autour de son cou, utilisant mon poids et son déséquilibre pour le projeter au sol. Il perdait son arme dans le mouvement et j'étais le premier dessus, tirant un projectile qui allait l'achever, ses cendres m'explosant au visage.

Je bougeais, traversant le nuage pour mieux voir. Mon clone s'était évaporé alors j'en générais un nouveau que j'envoyais accomplir la même mission. Le temps de faire ça je tournais mon regard vers Harper et le temps semblait ralenti. Je voyais le Mog face à elle, je le voyais tirer, je la voyais envoyer le javelot enflammé. Ma bouche s'entrouvrait alors que je voyais les projectiles se croiser. - Harper!

Je fonçais. Elle n'avait rien. Elle ne tombait pas. Elle ne saignait pas... Ce n'était pas elle qui avait été touché et je me précipitais sur Jax. Un point d'impact, en plein abdomen. Je retirais immédiatement ma veste pour faire pression sur la plaie. Mon doigt cherchait son pouls. Il pouvait pas mourir là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/t32-leslie-n-caldwell-gardane http://iamnumberfour.jdrforum.com/t25-leslie-n-caldwell-gardane
JE SUIS NUMERO UN
JE SUIS NUMERO UN
Avatar : aaron paul

Date d'inscription : 10/03/2016
Messages : 114
Points : 302


Personnage
Age: 26 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
the power of six
Feat. les autres sauveurs


Steady. Concentré, Wes a les yeux rivés sur l’autre Alien qui se dirige pleine balle dans leur direction : la sienne et celle d’Albane. Les doigts crispés sur la gâchette, il attend le moment opportun pour tirer – si nécessaire – et jette de rapides coups d’œil en direction de la rousse qui semble se démerder malgré la situation. Une question d’adrénaline, de survie ou peut-être d’inconscience. Le syndrome du héros en devenir, de celui qui a des rêves de grandeur ou l’envie d’utiliser sa « bravoure » pour cacher des envies suicidaires. Et alors que Wes devrait être tout à son travail, son esprit ne peut s’empêcher de divaguer vers Dee. Il est clair que si elle est partie jouer les sauveurs à l’instar d’Albane, il l’égorgera de ses propres mains. Facon de parler. Au mieux, il la privera de sortie jusqu’à ce qu’elle ait 30 ans.

La balle part pour venir se loger dans l’épaule du Mog. Feck. Wes retient une série entre ses dents, s’apprête à tirer une deuxième fois. Mais l’autre face de craie est déjà sur lui, n’ayant même pas ralenti sous l’impact de la balle – putain d’extraterrestre. Et à Wes d’aller valser ; plutôt valse-mangeuse-de-poussière que valse de Vienne. L’officier se relève difficilement, cherche un instant ses repères. Juste à temps pour voir le Mogs hésiter devant l’air menaçant (ou l’arme, plutôt, la française ne fait pas si peur) d’Albane. Bon point pour eux : les Affreux sont coincés entre elle et Wes. Si bien que si aucun des deux ne ratent leurs tirs, il serait plus facile de se débarrasser des Aliens.

C’est à ce moment-là que Wes perd un peu le fil de l’action. Tout à l’air de se passer en même temps : son talkie-walkie qui grésille à n’en plus finir, les versions 2.0 et cie du SEAL qui disparaissent, l’odeur de brulé qui vient de là où se trouve Harper et les bruits de baston depuis que Panic at the disco! ont décidé de se réveiller. L’officier ouvre grand les yeux lorsqu’il découvre que les Mogs peuvent être réduit en poussière – littéralement. Sans compter l’autre chinois qui lance des boules de feu. Monde de fou.

Quoiqu’il en soit, Dory en joue, Wes est prêt à tirer le prochain coup.
En attendant : « CALDWELL ! » hurle-t-il, dans l’espoir de se faire entendre. « Qu’est-ce qu’ils te veulent ? » Dos au groupe, Wes ne voit toujours pas que Jax est étendu au sol ; à jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.iamnumberfour.fr/t100-wes-t-fergusson-humain http://forum.iamnumberfour.fr/t99-wes-t-fergusson-humain
JE SUIS NUMERO UN
JE SUIS NUMERO UN
Avatar : Sophie Turner

Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 153
Points : 208

avatar
Wow, alors ça, je l'espérais sans vraiment croire que ça marcherait. Il faut croire que j'étais finalement assez convaincante dans le rôle de la fille pas tendre qui n'hésiterait pas à envoyer un Affreux dans l'au-delà. Bon, c'est vrai, je n'hésiterai pas, si au moins je savais comment fonctionnait cette saleté d'arme ! En attendant, l'Affreux hésita un peu et j'eus tout juste le temps de regarder comment il se débrouillait avec sa propre arme. Ses gestes, la position de ses mains, j'observai et imitai. Une chance que je sois capable de faire ça en un temps record. Je m'étonnais d'ailleurs moi-même de la capacité de mon cerveau à réfléchir et à réagir quand il était dans une situation comme celle-ci.

Si l'Affreux en face de moi hésitait un peu face à mon regard qui se voulait assuré, ce ne fut pas mon cas. Je pressai la gâchette et une de ces espèces de projectiles étranges s'échappa de l'arme pour se diriger droit vers l'Affreux. Ce ne fut pas suffisamment pour le mettre totalement hors d'état de nuire cependant. J'avais compris comment me servir de l'arme, restait à apprendre à viser. Je ne me démontai pas et gardai mon arme pointée sur l'Affreux, mon doigt venant à nouveau trouver la gâchette, prête à tirer un nouveau projectile. Instinctivement, je penchai la tête et fermai un oeil, essayant d'aligner le bout de mon arme avec l'Affreux qui me faisait face.

Un "pouf" se fit entendre alors juste derrière moi, et tournant les yeux, je vis que Leslie n'était plus là. Mince alors, c'était quoi encore cette histoire ? C'était pas le vrai que j'avais mis à l'abri ?

- Leslie ?

Paniquant soudain, je cherchai le vrai du regard, voulant m'assurer qu'il ne s'était pas volatilisé lui aussi. mon regard se posa sur Eric qui volait. Et puis... QUOI ? Eric qui volait ? Sous mon regard ébahi, il fit deux trois cascades et se débarrassa de plusieurs Affreux à coup de boules de feu. Quand au Leslie original, il s'en sortait plutôt bien lui aussi.

Mais c'est qu'on avait pas tellement le temps de chômer tout de même. L'Affreux que j'avais touché était toujours là, et s'avançait toujours. Oui parce qu'il ne s'était passé qu'une fraction de secondes pendant tout ce temps. Mais comme il faut pas exagérer non plus, je n'avais pas eu le temps de voir où en étaient Harper et Wes. J'avais vu le Gothique cependant se recroqueviller dans un coin, genre, c'était pas lui qui jouait les gros durs tout à l'heure ? J'espérais en tout cas que mes deux autres camarades s'en sortaient bien. Wes était toujours là en tout cas, j'entendais les détonations de son arme de service. Et le bâton enflammé d'Harper devait continuer à brûler parce que j'en sentais l'odeur. A moins que ce soient les boules de feu lancées par Eric ?

Bon trêve de bavardage, j'ajustai ma visée et pressai la détente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE NARRATEUR
JE SUIS LE NARRATEUR
Date d'inscription : 27/11/2015
Messages : 60
Points : 65

avatar
LORIEN CHOSE YOU
Chapitre Premier


  The Powers of Six

UNIVERSITÉ DE CHICAGO
Hyde Park, Chicago, IL
à 443,61 miles des Chutes du Niagara
12 avril 2011
36h37 avant l'assaut


ALBANE

#1 : Lucky Luke 5

Une fois lancée, plus personne n'arrête Albane. Cette amazone à la chevelure de feu en réduit en poussière au moins cinq grâce à l'arme qu'elle a ramassée. Se découvrant une nouvelle force intérieure, elle permet ainsi aux étudiants qu'elle protégeait de s'enfuir. La Gardane résistante qui vient de se réveiller reste et aide Albane grâce à sa télékinésie. A toutes les deux et le clone de Leslie, elles sécurisent le périmètre.




HARPER, WES & LESLIE

Wes a "rejoint" Leslie et Harper. Cette dernière, sous le choc, laisse faire le Gardane sans savoir comment réagir, mais déjà, ses yeux s'emplissent de larmes et son bâton lui tombent des mains. Peu importe la face de craie qui fonce vers eux. Pendant que Leslie a le dos tourné et qu'il est occupé, les Mogs l'ont reconnu comme Gardane et ont bien l'intention de le choper.

Wes balaye l'immense pièce du regard et il remarque un petit groupe de trois étudiants aux prises avec deux Mogs. Parmi eux, il y a Dee qui s'est dressée en héroïne pour protéger les deux autres. Elle a le visage marqué par la peur et elle agite ses mains comme si elle pouvait faire quelque chose. Eric et Leslie ne l'ont pas reconnue pendant leur "temps passé dans l'au-delà" car ils ne l'avaient jamais vue avant. Pourtant, elle est l'un des leurs. Insoupçonnée. Mais elle n'a pas eu la chance des deux autres, rien n'indiquait qu'elle possédait des capacités extraordinaires. Elle a eu beau écouter ce qui s'est dit avec le grand blondinet dont toutes les infos parlent, le mettre en pratique une fois rendue à la réalité est une autre paire de manches. Sa télékinésie ne semble pas vouloir se manifester, elle est bien trop paniquée pour réfléchir avec raison, ignorant absolument tout de ce qui lui arrive, et encore plus pourquoi.

Les deux Mogs voient simplement une occasion d'assouvir leur désir de destruction, comme sur Lorien. Un massacre, c'est tout ce qu'ils veulent. Mais si en plus, ils peuvent jouer, alors tant mieux. Ils rient même de voir Dee se démener à tenter quelque chose. En vain. Pour les Mogs, elle n'est rien de plus qu'une pauvre humaine sans pouvoir. Elle n'a rien de la Gardane qu'ils doivent capturer vivante selon la volonté du Chef Bien Aimé.

#2 : Dee ÉCHEC ÉCHEC

Ils ne font qu'une bouchée du trio vulnérable et Wes n'entendra rien de ce que Leslie essayera de lui expliquer - s'il le fait.

#3 : La chance du deuxième débutant ÉCHEC SUCCÈS

Pas d'arme de plasma pour Wes. Armé de Dory et de sa rage pour alliée, il fait feu.

#4 : Bonus réaction d#2 si échec #3 3

Deux balles directes dans les têtes des deux Mogs qui se gaussaient encore de leur fortune, mais c'étaient ses dernières et un troisième Mog fond sur lui. Celui-ci, Wes se le fait à la main. Comment, ça, c'est sa vengeance. Il n'en sortira pas totalement indemne, mais qu'importe, au point où il en est.




ERIC

Le chinois commence à fatiguer. Il a déjà pris au moins un tir de blaster sur le haut du torse, au niveau de la clavicule, et un autre à la cheville. Il a dégainé ses pouvoirs comme jamais il ne s'en serait pensé capable et c'est beaucoup de colère - et de satisfaction, mais il ne saurait l'avouer, encore moins à lui-même - qui l'ont poussé au succès jusque là, mais la chance commence à tourner pour lui.

Cherchant à rejoindre Leslie pour allié ses forces aux siennes, Eric pense à sa soeur qui doit se demander clairement ce qui se passe. Et quand il voit un Mog foncer droit sur son poto, c'est d'un grand coup "d'ailes" qu'il flotte à deux centimètres de la surface à toute berzing droit sur l'assaillant.

#5 : Sauvé par Gong Li, deuxième 1

Il le renverse sur le dos, lui brisant la moitié des côtes rien que la force de son vol. Fatigué, énervé et sous le coup de l'adrénaline, Eric plaque sa main brûlante et trop lumineuse sur le visage du Mog pour le brûler et l'éblouir en même temps. La face de craie hurle, mais le Gardane ne lâche rien. Son autre main sur le torse maîtrise le Mog au sol grâce à sa télékinésie et il finit par fondre en poussière sous lui.

Jusque là, Vintaro regardait d'un oeil de leader ses troupes agir en bons soldats. Mais à présent, leur nombre est réduit et s'ils n'ont pas tous les Gardanes, ce n'est pas grave. Ils en ont au moins deux. Ca devrait suffire. Quand bien même les Mogs incubés sont jetables et juste bons aux premières lignes de fronts - les plus meurtrières - il décide de mettre fin au massacre ici. Vers Leslie, au milieu de la pièce, il dresse un index impérial.

"On se reverra, Gardane !"

Vintaro ordonne alors le retrait des troupes restantes, alors informé dans son oreillette d'un autre événement. Certains Mogs ont dressé leurs armes pour tuer quiconque essayerait de les empêcher de s'en aller, mais on peut imaginer que personne ne les retient. Pendant ce temps, les derniers soldats s'effacent, créant toujours la panique à l'extérieur.

Les plus jeunes Gardanes n'auront pas l'occasion de l'affronter aujourd'hui, mais ils se sont déjà bien battus. Maintenant, ils sont tous liés.


"IF DEATH HAS NO COST, THEN LIFE HAS NO WORTH"



"All the nerdy alien books I'd read,
that I'd so badly wanted to be true...
Suddenly, they were."


- Sam Goode
The Fall of Five
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE MJ
JE SUIS LE MJ
Date d'inscription : 26/11/2015
Messages : 136
Points : 82

avatar
Le membre 'Sam Goode' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 6' :


--------------------------------

#2 'Quitte ou Double' :
 

--------------------------------

#3 'Quitte ou Double' :
 

--------------------------------

#4 'Dé de 6' :


--------------------------------

#5 'Dé de 6' :


« This is war, and people are going to die. Friends are going to die.
I've come to accept the pain, to take the ugliness for granted.
So it can be a little stunning when something good actually happens.
»
– Six (The Fate of Ten)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/ http://iamnumberfour.jdrforum.com/
JE SUIS NUMERO UN
JE SUIS NUMERO UN
Avatar : Sophie Turner

Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 153
Points : 208

avatar
Et un affreux réduit en poussière, un ! Ils avaient une drôle de façon de disparaître, mais je n'arrivais même plus à m'en étonner désormais. Il faut dire que je venais de voir des hommes faire bouger des objets et des personnes par la force de leur esprit, j'en avais vu un autre voler et lancer des boules de feu, encore un autre capable de se dédoubler, et je tenais dans mes mains une arme hautement improbable qui tirait des projectiles indéfinissables. Alors expliquez-moi en quoi la désintégration d'un Affreux est quelque chose de si exceptionnel ? En plus, ça en faisait un moins, alors sincèrement, je me moquais bien de comment ils disparaissaient, l'important, c'était qu'ils disparaissent !

Je tournai mon arme vers un autre Affreux, puis un autre, et encore un autre. En tout, pas moins de 4 Affreux se désagrégèrent comme des châteaux de sable sous mes tirs. C'est que je commençais à prendre le pli ! Et avec la jeune fille qui m'avait rejointe et qui utilisait son pouvoir, nous formions un duo de choc. Un trio même, puisque Leslie n°2 se battait avec nous. Je tournai alors mon arme sur un nouvel Affreux quand mon geste se suspendit. Face à lui se tenait Dee. Dee qui s'écroulait sur le sol. Le temps sembla se suspendre de mon côté. C'est que Dee, je la connaissais. Et c'était la première personne qui mourrait presque sous mes yeux. En dehors des Affreux bien sûr, mais les Affreux ça n'était pas la même chose.

- Dee... murmurai-je en abaissant mon arme, sous le choc.

Ce furent les détonations de Wes qui firent repartir le temps. Et levant les yeux, je le vis se battre comme un lion, utilisant ses poings lorsque son chargeur fut vide. Autour de moi, c'était le chaos total. Tout le monde continuait à se battre, utilisant ses dernières ressources, mû par cette espèce de force du désespoir. Mon regard passa sur Harper, puis sur Jax, allongé sur le sol. Il allait probablement se relever très vite... Et puis je vis Eric, blessé qui achevait un autre Affreux. Il fallait que je me reprenne.

J'épaulai mon arme et visai un autre Affreux qui vint tapisser le sol de particules, comme les 4 autres. Et de 5. Est-ce que je pourrais graver leur nombre sur la crosse de l'arme et la garder avec moi, comme j'avais vu quelqu'un le faire dans un film ? Ce fut alors que, sans que je comprenne pourquoi, les Affreux commencèrent à reculer, comme s'ils battaient en retraite. Est-ce que ça voulait dire qu'ils abandonnaient, qu'on avait gagné ?

Sans lâcher totalement mon arme, des fois que, je m'avançai vers Dee, toujours sur le sol et me laissai tomber à genoux à côté d'elle. On suivait des cours ensemble, je l'aidais parfois pour son français... Je n'arrivais pas à croire que cela n'arriverait plus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS NUMERO CINQ
JE SUIS NUMERO CINQ

Avatar : Aaron Taylor-Johnson

Date d'inscription : 05/12/2015
Messages : 509
Points : 476


Personnage
Age: 21 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
The power of six.
Feat. Eric Xian, Harper Tonkin, Albane Delaunay


J'ignorais Wes qui criait. J'ignorais les combats. Une main pressée sur la plaie brûlée, je cherchais un pouls inexistant et bien vite je pressais sur sa cage thoracique pour faire repartir son cœur. Relancer sa respiration. Mes mains s'étaient couvertes de son sang mais je m'en fichais. Ce n'était important. J'arrivais presque à ne pas voir Harper en face de moi, à ne pas voir ses larmes. A ne pas sentir son regard. Presque. Ça semblait durer une éternité, une éternité durant laquelle je secouais son corps, ne me rendant même pas compte qu'à chaque impulsion ma télékinésie venait en appui.

Je percevais au dernier moment le Mog qui fonçait sur nous et me protégeais de mes bras lorsqu'une masse filait sur lui à toute allure. Eric. Il anéantissait la face de craie avec une rage que je n'avais pas soupçonné mais un homme se révèle dans une bataille. Il venait de sauver ma vie mais je le regardais tout juste. J'avais perdu le fil. Une coupure dans mes gestes. Une remise à zéro. Mes épaules s'affaissaient et je levais mon regard sur Harper. J'étais impuissant. Je ne pouvais rien faire.

Alors seulement ils reculaient. Un à un, puis tous, retournaient à l'issue et à leur leader. Ils partaient. En échec. Mais ils avaient gagné. Je tournais la tête vers eux, suivait les regards vers cette jeune fille en face vers qui Wes avait accouru. - « On se reverra, Gardane ! » - Je tenais son regard, si tant que ce soit moi qu'il regarde, mais je restais immobile. Qu'ils partent. Qu'ils s'en aillent. Qu'ils nous laissent en paix. Vengeance viendrait.

Lorsqu'ils s’éclipsaient tous, mon clone tombait en poussière à son tour et je revenais à Jax. Son corps étendu là. Sans vie. Et Harper. Ce n'était pas la première fois que je perdais un soldat... Mais ce n'était pas un soldat. Ils n'étaient pas des soldats. Ils étaient eux. Et c'était pire. Je faisais mine de reculer, asseyant sans équivoque l'atroce réalité. Je n'abandonnais pas: c'était terminé. Je me redressais, les mains couvertes d'un sang que j'aurais préféré être le mien et tournais sur Eric un regard lourd de sens. Et par delà les cris de l'extérieur, le silence de la fin s'était imposé dans les ruines qu'on habitait. C'était terminé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/t32-leslie-n-caldwell-gardane http://iamnumberfour.jdrforum.com/t25-leslie-n-caldwell-gardane
OF BONES AND ALIENS
OF BONES AND ALIENS

Avatar : Eliza Taylor

Date d'inscription : 05/12/2015
Messages : 444
Points : 316

Multi-comptes : Eric Xian

Personnage
Age: 20 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
the powers of six
Feat. Albane & Leslie


Harper était restée immobile à fixer Jax et Leslie, la respiration courte soulevant sa poitrine régulièrement. Son premier réflexe était de hurler, mais son cri resta bloqué dans sa gorge. Elle déglutit lourdement, cherchant comment réagir. Elle voulait repousser Leslie, qu'il laisse Jax tranquille et qu'il ne les approche plus jamais. Et alors que Eric se rapprochait prudemment, Harper l'ignora et poussa Leslie d'une main sur son épaule pour qu'elle puisse s'agenouiller auprès de son fiancé, le visage déformé par la retenue. Elle caressa son visage et essuya la poussière.

Eric était également couvert de poussière - pas forcément celle des débris - les cheveux en pagaille bien plus que d'habitude et les traces qu'il portait, le sang qu'il arborait ça et là était bien le sien, en revanche. S'il boitait, il tenait toutefois debout. Il serra les dents en regardant Leslie et garda la bouche fermée de tous commentaires, pour une fois.

"C'est votre faute."

Eric, sentant le poids de l'accusation sur ses épaules, baissa les yeux. Bien sûr elle s'adressait à tous les deux, mais Harper ne daigna pas relever les yeux sur eux. Sa voix était comme un souffle dans le silence et déjà on entendait des ambulances supplémentaires arriver au loin et des secouristes trouver leur chemin jusqu'à l'intérieur, des lampes de poche illuminant l'obscurité.




Arthas: "We're going to finish this now, Mal'ganis. Just you and me..." ... and those 5 other overpowered dudes that will kick your butt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forum.iamnumberfour.fr/t29-harper-tonkin-humaine http://forum.iamnumberfour.fr/t28-harper-c-l-tonkin-humaine
JE SUIS NUMERO CINQ
JE SUIS NUMERO CINQ

Avatar : Aaron Taylor-Johnson

Date d'inscription : 05/12/2015
Messages : 509
Points : 476


Personnage
Age: 21 ans
Arsenal:
Rumeurs:
avatar
The power of six.
Feat. Eric Xian, Harper Tonkin, Albane Delaunay


« C'est votre faute. » - Ça sonnait comme si on me rouait de coups mais on ne me touchait pas. Je restais immobile, comme pétrifié. Je ne pouvais pas vraiment la contre dire. En fait je voulais surtout lui donner raison. Elle avait raison. - Oui... - Sans moi sur son pallier elle n'aurait peut être jamais été en danger. Et lui... Je me demandais encore pourquoi il s'était désigné comme Gardane. Est-ce qu'il en était un réellement? Est-ce que tout ce temps il nous l'avait caché? Ou alors était-ce pour gonfler les rangs face à l'attaquant? Un bluff qui aurait mal tourner.

Je baissais les yeux, incapable de dire quoi que ce soit. Tu t'es bien battue? Il s'est bien battu? Il était fort? On aurait dû le protéger. On aurait dû garder un œil sur lui. J'entendais les bruits de pas précipités des secouristes qui arrivaient. Avec l'énorme trou béant dans le mur, il n'y avait rien de plus simple désormais pour nous rejoindre. Rien de plus simple pour venir s'occuper des blessés.

Je m’éclipsais lorsque deux d'entre eux venaient tomber autour de Jax. Si Eric gardait le silence, ce qui nous changeait, moi je devenais bien plus silencieux qu'à l’accoutumé. Je ne pouvais rien dire. Je savais ma maladresse, je savais que quelques soient les mots qui sortiraient de ma bouche, ils sortiraient mal. Je savais que mon silence n'aidait pas non plus, mais que faire. Le venger? Son meurtrier était déjà mort. Il n'y avait rien à faire, rien à compenser. Il n'y avait qu'à endurer... Ou alors aller après les autres.

Je tournais la tête vers Eric à nouveau. Je n'étais pas du genre à chercher de l'aide aussi je ne lui disais rien mais mon regard me trahissait. Alors aussitôt je le détournais, je me retournais, je posais mon regard sur Wes et cette jeune femme qu'il tenait dans ses bras. Une autre victime. Une autre mort à déplorer. Je baissais les yeux à nouveau. Pleurer? Non. Enrager en revanche...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iamnumberfour.jdrforum.com/t32-leslie-n-caldwell-gardane http://iamnumberfour.jdrforum.com/t25-leslie-n-caldwell-gardane
JE SUIS NUMERO UN
JE SUIS NUMERO UN
Avatar : Sophie Turner

Date d'inscription : 24/12/2015
Messages : 153
Points : 208

avatar
Ce furent les paroles d'Harper qui me firent comprendre qu'il se passait quelque chose de vraiment grave de son côté à elle aussi. J'avais posé la main sur l'épaule de Wes, comme pour le soutenir. Dee était sa soeur, je n'avais aucun mal à imaginer ce qu'il pouvait ressentir. Je n'avais jamais connu ça, personnellement, mais j'avais une imagination très fertile et je m'imaginais sans peine ce que je ressentirais si c'était moi qui avais perdu un de mes frères.

J'étais donc à genoux à côté du corps de Dee, la main sur l'épaule de Wes, l'autre main tenant toujours l'arme, comme si je n'osais pas encore la poser. Je sentais des larmes commencer à rouler sur mes joues. Et puis survinrent les mots d'Harper et je tournai la tête vers elle vivement. Elle était agenouillée auprès de Jax qui ne bougeait pas d'un pouce. Se pouvait-il que... ? Lentement, je me redressai et dévisageai Eric et Leslie. En quoi était-ce de leur faute ? Je n'arrivais pas à faire le lien entre eux et Jax. A part peut-être le fait qu'ils nous avaient laissés tous seuls pendant qu'ils étaient inconscients. Mais je suppose qu'ils ne l'avaient pas vraiment choisi. Il s'était passé quoi d'ailleurs ?

Ma main glissa doucement sur l'épaule de Wes alors que je m'éloignai de lui pour m'approcher du petit groupe formé par Eric, Leslie, Harper et... Jax. Je ne l'avais pas vu encore, pas vraiment, mais lorsque je posai les yeux sur lui, je ne pus m'empêcher de réagir. Je laissai échapper une expression de surprise horrifiée avant de porter ma main libre devant ma bouche et de me détourner brièvement.

Les secours arrivèrent à ce moment-là et prirent en charge les... Jax et Dee. Ce fut seulement à ce moment-là que je m'approchai d'Harper pour glisser ma main dans son dos dans un geste de réconfort, mon regard se posant sur Eric avec un brin d'inquiétude quand je vis l'état dans lequel il était.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JE SUIS LE NARRATEUR
JE SUIS LE NARRATEUR
Date d'inscription : 27/11/2015
Messages : 60
Points : 65

avatar
LORIEN CHOSE YOU
Chapitre Premier


  The Powers of Six



UNIVERSITÉ DE CHICAGO
Hyde Park, Chicago, IL
à 443,61 miles des Chutes du Niagara
12 avril 2011
36h29 avant l'assaut


ALBANE, ERIC & LESLIE

NOTES MJ


L'aventure s'achève sur The Legacy of Eight.



"IF DEATH HAS NO COST, THEN LIFE HAS NO WORTH"



"All the nerdy alien books I'd read,
that I'd so badly wanted to be true...
Suddenly, they were."


- Sam Goode
The Fall of Five
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT - The Powers of Six
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I Am Number Four :: ADMIN :: ARCHIVES RP :: L'HÉRITAGE DE HUIT :: Chapitre Premier-